Business

Les outils de performance d’une entreprise

Le février 21, 2021
performance

Que vous soyez entrepreneurs, créateurs d’entreprise ou dirigeants de TPE, vous savez certainement l’importance que revêt le fait de maintenir ou d’améliorer la performance de votre entreprise. Vous devez en effet tout mettre en œuvre pour réaliser le suivi de l’état des stocks, du chiffre d’affaires, du panier moyen, du carnet de commandes, des nouveaux produits, des nouveaux marchés… Mais pour une mesure optimale de la performance globale d’une entreprise, vous devez absolument définir des indicateurs. Dans cet article, nous ferons la lumière sur les outils de performance d’une entreprise.

La performance d’une entreprise, qu’est-ce que c’est ?

La performance d’une entreprise peut se définir comme étant le niveau où les objectifs poursuivis sont atteints. Se dit donc performante toute entreprise étant à la fois efficiente et efficace. Une entreprise efficace est celle qui parvient à atteindre les objectifs poursuivis tandis que celle jugée efficiente minimise idéalement les moyens mis en place pour parvenir à sa finalité.

Une entreprise souhaitant garantir sa survie et sa pérennité doit donc impérativement chercher à tester sa performance. Ce n’est que de cette façon qu’elle pourra mettre en évidence son avantage concurrentiel. Notons toutefois que la performance d’une entreprise s’accentue principalement sur ce qui assure la croissance du tandem valeur-coût et qui a pour objectif principal la maximisation de la valeur créée.

Comment évalue-t-on la performance d’une entreprise ?

Pour mesurer la performance d’une entreprise, il est primordial de prendre en considération des critères spécifiques dits « indicateurs qualitatifs ou quantitatifs de performance ». Par ailleurs, la mesure de l’efficacité de cette dernière se fait via un critère traduisant un lien entre l’objectif fixé et le résultat réalisé. La mesure de l’efficience se fait, elle, avec un critère qui exprime un rapport entre les moyens utilisés  et le résultat réalisé.

L’évaluation de la performance d’une entreprise se base donc sur les aspects économiques, financiers et organisationnels. Il existe également une mesure de performance sociale et sociétale. La mesure de la performance financière (ou performance commerciale) se fait via des indicateurs comme le ROE, le ROI et l’EVA. La performance économique s’appuie essentiellement sur les composantes compétitivité-prix et compétitivités hors prix. La performance organisationnelle s’appuie, elle, sur la qualité de production, la flexibilité ainsi que les délais.

Mesurer pour prendre de meilleurs décisions

Au nombre des outils de mesure de la performance d’une entreprise se trouvent les indicateurs de performances encore connus sous l’appellation KPI (Key Performance Indicator). Il s’agit en quelque sorte d’outils d’aide à la décision dont le rôle est d’intervenir dans tous les domaines d’activité de l’entreprise. En bref, un indicateur de performance assure la mesure de l’efficacité de la production ainsi que des retours sur investissement. De plus, il fait la lumière sur la qualité de la relation commerciale et du service clientèle tout en fournissant des informations sur la qualité des services. Enfin, ils mesurent l’image de marque ainsi que la perception de l’entreprise tout en assurant la mise en évidence des mauvaises anticipations et le temps que la correction des erreurs a occupé.

D’autre part, ces outils de performance apparaissent comme des indicateurs clés de performance grâce auquel un chef d’entreprise peut piloter la performance de son entreprise. Ils lui permettent aussi de savoir si cette dernière est en parfaite santé ou non pour qu’il puisse corriger les erreurs révélées et booster le développement de l’entreprise. Notons toutefois qu’il s’agit d’indicateurs opérationnels et concrets très utiles à un service marketing : le nombre de pages vues, le panier moyen, la note moyenne donnée par la clientèle sur internet.

succès

Avoir une vision synthétique de l’entreprise

Pour un chef d’entreprise, établir une liste d’outils de performance est la solution parfaite pour avoir un aperçu général de l’état de santé de son entreprise. Il s’agit en réalité d’un tableau de bord de gestion qui parcourt tous les champs d’application de l’entreprise. Rappelons que les indicateurs de performance s’organisent autour de 4 principaux axes : 

  • L’axe interne

Certains indicateurs de performance font le suivi des processus internes d’une entreprise. L’objectif de ces derniers est d’améliorer la rentabilité comme l’efficacité de l’organisation ou du service. Il s’agit du taux de formation, du taux d’absence et de démissions des employés, du temps passé aux procédures administratives, du nombre de contacts fournis par chaque collaborateur.

  • L’axe client

Certains indicateurs permettent de connaître le niveau de satisfaction de la clientèle ainsi que la qualité de la relation clientèle. Ces derniers se retrouvent très souvent au niveau des forums internet, par le biais d’enquêtes clients ou l’utilisation d’outils de CRM : le taux de fidélité, le coût d’acquisition d’un client, le « churn » ou taux d’attrition.

  • L’axe financier

Les outils de performance mettent aussi en évidence la valeur et la rentabilité de l’investissement pour un investisseur ou un associé. Cela se fait par exemple dans un objectif de plus-value lors de la revente. On les retrouve généralement dans les documents comptables : la marge brute, le chiffre d’affaire (par produit ou service, global ou par département), l’EBE (Excédent Brut d’Exploitation).

  • L’axe marché

Les outils de performance fournissent des informations sur la plus-value qu’apportent l’innovation de l’entreprise, le produit ou service, la notoriété de la marque : la notoriété sur les plateformes sociales, le taux d’investissement, etc.

Le tableau de bord

Il est très facile d’établir un tableau de bord lorsqu’on connaît les cibles des indicateurs de performance. Toutefois, il est capital de veiller à ce que ce dernier intègre lesdits indicateurs de performance, les actions à mener et leur suivi. 

Il est question, dans un premier temps, de choisir les éléments que vous souhaitez suivre (outils, règles de calcul, collecte des informations). Une fois ces éléments identifiés, il vous faudra faire usage d’une mise en forme qui assurera une prise de décision rapide et une analyse optimale. Notons que cette dernière devra permettre une actualisation efficiente de ces données, et ce, pour la pérennisation de cet outil.

Le tableau de bord fait un résumé simplifié de toutes les données de l’entreprise. Cela permet aux chefs d’entreprise d’agir plus rapidement à partir de quelques éléments. Ce tableau indique donc le cap à suivre pour assurer le bon développement de l’activité de l’entreprise sur le long terme.

La construction d’un excellent tableau de bord requiert l’utilisation d’indicateurs pertinents. Vous devez également veiller à ce que ce dernier soit facile d’utilisation, rempli et clair. Il doit également être mis à jour en temps réel en plus d’automatiser l’intégration des données. Enfin, il doit être en mesure d’aller loin dans l’analyse des outils de performance d’une entreprise. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.